ENL Foundation a lancé la semaine dernière deux projets de son programme Leave No One Behind en collaboration avec l’Union Européenne. Les deux premières régions ciblées sont Cité Sainte Catherine et l’Escalier.

  • ENL Foundation lance deux projets en collaboration avec l'UE

    ENL Foundation lance deux projets en collaboration avec l'UE


ENL Foundation a lancé officiellement ses deux premiers projets  dans le cadre de la campagne Leave No One Behind la semaine dernière dans les régions de Cité Sainte Catherine et à l’Escalier. Les habitants de ces endroits bénéficient de la subvention obtenue par la fondation auprès de l’Union Européenne en décembre de l’année dernière à hauteur de Rs 15 millions.  L’objectif de cette campagne est de lutter contre  la pauvreté en encadrant et en coachant des personnes à faible revenu et vulnérables pour qu’elles deviennent économiquement indépendantes et puissent mener une vie décente.

Leave No One Behind est un programme d’accompagnement réalisé par ENL Foundation avec le soutien de l’Union Européenne. Il se concentre sur 4 projets que sont le Capacity Building Programme, le Backyard Gardening, l’Integrated Sustainable Community Mix-farming et l’Economic Sustainable Incubators.  

Le mardi 11 juin, 10 familles de Cité Sainte Catherine se sont vues remettre les équipements nécessaires pour se lancer dans le Backyard Gardening. Pour un soutien adéquat dans leur entreprise, le Mouvement pour L’Autosuffisance Alimentaire (MAA) va prodiguer une série de formations aux bénéficiaires du projet. Le jardinage, la nutrition et des sessions de cuisine tels seront les thématiques lors de ces rencontres.  Le concept du Backyard Gardening sera de permettre aux familles bénéficiaires de générer du revenu à partir de légumes bio qu’elles planteront chez eux.  

À l’Escalier la première session de formation avait lieu en présence de Jacques Lafitte avec comme intitulée Lifeskills, le vendredi 14 juin dans le cadre de l’Economic Sustainable Incubators. Ce projet a pour vocation de mettre en place une structure qui permettra aux bénéficiaires de monter leur propre business en les accompagnants durant toutes les étapes avec un suivi très pointu.  24 personnes, 17 de l’Escalier et 6 dames de la plateforme « Nou Tou Ansam » pourront ainsi se mettre à leur propre compte avec un accompagnement approprié.