Le projet« Leave No One Behind », initié par ENL Foundation avec le soutien de l’Union européenne, commence déjà à porter ses fruits.

  • Les habitants de L’Escalier initiés à la vie entrepreneuriale

    Les habitants de L’Escalier initiés à la vie entrepreneuriale


Ti bizness
est l'une des activités phares du projet « Leave No One Behind », programme d’accompagnement qui a pour but de lutter contre la pauvreté et aider les personnes à faible revenu à devenir économiquement indépendantes. Cette initiative de micro-entrepreneuriat qui aidera 16 habitants de L’Escalier à monter une petite entreprise a débuté le 14 juin 2019 avec des séances animées par Jacques Lafitte, formateur en gestion des conflits.  Cette première étape s'est conclue après dix semaines de travail assidu et les seize bénéficiaires ont tenu à le remercier pour avoir fait une différence dans leur vie.

C’est dans une atmosphère joyeuse que l’équipe de Nou Tou Ansam a tenu à célébrer l’homme. Pour l’occasion, ils ont inteprété un sketch illustrant les obstacles auxquels ils faisaient face dans leur quotidien et la confiance que leur ont redonné les formations avec Jacques Lafitte. L'une d'entre eux, Danielle Botman, se confie sur son cheminement : 

J’ai adoré les sessions de « life skills », car elles m’ont aidé à avoir un regard frais sur la vie. Nous étions démotivés à notre arrivée, mais au fil du temps, nous avons appris à nous doter des outils nécessaires pour faire face à la vie. Nous avons également compris que si nous n’arrivons pas à gérer notre quotidien, nous ne pourrons pas gérer un projet d’entreprise. Comme Jacques le dit si bien, nous avons appris à exorciser nos émotions.

Jacques Lafitte, très ému par la performance artistique de ses protégés, se dit agréablement surpris :

Je les taquine souvent en leur disant qu’ils étaient coincés avant de venir à mes cours et la différence que je vois maintenant me fait chaud au cœur. Je suis si fier d’eux et j’ai beaucoup appris de leur parcours. Rien ne peut les arrêter maintenant.

Après cette première étape plus que réussie, les bénéficiaires sont fins prêts à passer aux formations qui les aideront à développer leur microentreprise. Natacha Khoodaruth, Business Developer, prendra le relais à cet effet. Suite à une étude du marché et en intégrant les idées de tout un chacun, plusieurs projets individuels et communautaire seront développés à L’Escalier.

Le projet le plus ambitieux reste l’écotourisme. Cette nouvelle entreprise sociale sera un parcours de découverte pour les touristes, mettant en exergue le talent de chaque bénéficiaire, dont la cuisine, le jardinage et la culture de la vanille. Natacha Khoodaruth souligne que la région de L’Escalier est bien positionnée pour ce projet. Sa proximité de l’aéroport et de La Vanille Nature Park permettra d'attirer des touristes.

D’autres initiatives tels qu'une crèche communautaire et un after-school service pourront être implantés après les formations dispensées par Natacha Khoodaruth. Mario Radegonde, Head of CSR d’ENL, a tenu des propos d’encouragement aux bénéficiaires :

Ce sera une première pour vous et il ne faut pas s’attendre à ce que tout marche comme sur des roulettes au début. Il y aura des défis et des obstacles, mais votre détermination vous aidera et vous avez les outils nécessaires pour faire de ce projet un succès.