Marietta Agathe a eu l'opportunité de prendre la parole lors d'une conférence sur le développement communautaire en juin 2019 en Écosse.

  • ZNK fait bonne impression en Écosse

    ZNK fait bonne impression en Écosse

Marietta Agathe, Project Manager de Zenerasion Nou Kapav, une initiative CSR conjointe des groupes Eclosia, ENL et Rogers, était en Écosse du 24 au 26 juin 2019. Elle a participé à la conférence mondiale sur le développement communautaire autour du thème People, Place and Power. Elle nous relate son expérience à Dundee.

Comment ZNK s’est-elle retrouvée en Écosse ?

Quelques mois avant la conférence, l’Association internationale pour le Développement communautaire (IACD), a lancé un appel à la soumission de résumés en lien avec le thème choisi. J’ai envoyé celui du projet ZNK qui, à ma grande surprise, a été accepté parmi des centaines d’entrées.

 

En quoi consistait ta présentation et comment s’est-elle déroulée ?

 

J’ai présenté ZNK en mettant l'accent sur la façon dont nous mettons la communauté au centre du développement et l’empowerment pour mieux se prendre en charge. C’était une présentation de 7 minutes devant un public très varié, avec des délégués des États-Unis, de la Russie, de l’Ouganda, d’Israël et du Royaume-Uni, entre autres. Cela a permis à l’assistance venue des quatre coins du monde d’avoir un aperçu du projet de développement communautaire qui est en train d’être mis en place à cité Sainte Catherine.

Comment le public présent lors de la conférence a-t-il accueilli le projet ?

Le public a trouvé le projet ZNK très novateur. À Maurice, nous avons la chance d'avoir un secteur privé qui investit dans le développement communautaire. Dans la majorité des autres pays, c’est souvent la seule responsabilité des collectivités locales. Il a été perçu comme étant fort louable qu’un consortium de groupes d'entreprises privées ait initié ce projet owned par la communauté, qui participe activement à sa réalisation.

Y a-t-il eu des retombées pour la plate-forme lors de cette intervention internationale ?

Oui, essentiellement des échanges avec d’autres Community Workers du monde entier sur les moyens de devenir plus pérenne et de maximiser la participation communautaire.

Quels seront les grands chantiers de ZNK à court et long termes ?

Ces trois dernières années, nous avons réalisé pas mal de choses et plusieurs initiatives sont en chantier, notamment le Legal Support Project pour permettre à de nombreuses familles de devenir propriétaire de leurs terrains et maisons. L’Art School a également une place importante dans le développement artistique des jeunes et des enfants. Elle leur permet aussi de participer à des activités saines, qui leur évitent d'être touchés par des fléaux sociaux. D'autres actions clés sont le Community-Based Disaster Management Project, ainsi que l'éducation sexuelle des enfants et des jeunes. Nous voulons renforcer la résilience de la communauté de cité Sainte Catherine au niveau de l'éducation, de l'environnement, de la santé et de l’hygiène.