Nourezo.mu est le nouveau « marketplace » gratuit destiné à promouvoir les artisans locaux. Cette plate-forme a été développée et mise en ligne par le groupe ENL pour soutenir les travailleurs indépendants durant la période post-Covid-19.

  • Covid-19 : ENL crée nourezo.mu pour soutenir les artisans

    Covid-19 : ENL crée nourezo.mu pour soutenir les artisans

C’est avec l’ambition d’offrir un outil supplémentaire aux artisans qu’ENL a créé nourezo.mu, une plate-forme en ligne qui connecte les travailleurs indépendants à leurs clients potentiels, et vice versa. La pandémie de la Covid-19 a accéléré la transformation numérique tant au sein de la société que dans la sphère des affaires. Le coronavirus aura bouleversé les modes de consommation, voire notre façon de travailler. Et il était crucial pour les artisans – qui n’ont pas forcément les moyens nécessaires – de bénéficier d’une visibilité numérique pour survivre.

Nourezo.mu est le tout premier projet initié et financé par le #myENL COVID 19 Solidarity Fund. Ce fonds de solidarité spécial est constitué de contributions volontaires des salariés du groupe en vue de soutenir la lutte nationale contre ce virus et ses conséquences socio-économiques. Il privilégie le financement de projets qui permettent à ceux affectés par le coronavirus de gagner leur vie de manière indépendante.

Daryl Rivet, General Manager de Superdist et responsable du projet confie: 

L’idée m’est venue quand j’ai vu la détresse des chefs de familles pendant toute la période de confinement. Privés de la possibilité de travailler, il était difficile pour certains de joindre les deux bouts. Le #myENL COVID 19 Solidarity Fund voulait faire plus que simplement donner à manger aux nécessiteux. Nous voulions offrir aux skilled workers une plate-forme ludique pour nous vendre et valoriser leur travail. Je suis d’avis que nourezo.mu leur sera d’une grande aide pour toucher de nouveaux clients. Pour le moment, nous mettons l’accent sur les artisans. À terme, la plate-forme est appelée à se diversifier.

Comment ça marche ? Un artisan qui souhaite faire partie du réseau s’inscrit sur le site www.nourezo.mu développé gratuitement par FRCI, entreprise associée d’ENL. Il y remplit le formulaire d’inscription, dans lequel il décline son identité, son offre de service, sa région d’opération ainsi que des recommandations de clients précédents, si disponibles. L’administrateur du site procède à une vérification de base pour s’assurer de l’authenticité des informations fournies. Si tout se passe bien, l’offre de service est mise en ligne.

Menée à la fois sur les réseaux sociaux et dans les médias traditionnels, une campagne de marketing intégré s’attache à faire connaître nourezo.mu au grand public. Le site propose au Mauricien tout un répertoire de compétences, disponibles en un simple clic, pour un dépannage ou pour des travaux plus conséquents : plomberie, menuiserie, électrique, mécanique, jardinage, confection de vêtements, réparation d’équipements divers… Une bonne vingtaine de compétences sont affichées.

S’il ne trouve pas son bonheur parmi les offres de services postées en ligne, le consommateur peut à son tour publier une annonce sur www.nourezo.mu. Il y détaillera ses besoins et ses préférences pour la prise de contact. Il est ensuite encouragé à retourner sur le site pour noter le prestataire en fonction de la qualité du service obtenu. Cette notation et ce partage d’expérience sont utiles aux futurs utilisateurs.

Le site www.nourezo.mu a été mis en ligne au mois de juin. En un mois, plus d’une centaine d’artisans divers se sont inscrits pour gagner en visibilité. Ce recrutement de prestataires a été largement facilité par des organisations caritatives telles que l’antenne de Caritas de St-Pierre et ENL Foundation, qui sont en contact avec des travailleurs indépendants.

Stats : http://statsmauritius.govmu.org/English/Publications/Documents/2018/EI1382/LF_Yr17.pdf