73. C’est le nombre d’apprenants ayant reçu une formation à travers le projet Aprann en 2020. Cette initiative d’ENL Foundation visant à améliorer l’employabilité des personnes non formées et non qualifiées issues de communautés vulnérables s’apprête à accueillir son deuxième contingent fin janvier 2021 pour une nouvelle session de formation.

  • ENL Foundation accueille le deuxième groupe du projet Aprann

    ENL Foundation accueille le deuxième groupe du projet Aprann

Retour sur le projet Aprann, une initiative d’amélioration de l’employabilité lancée par ENL Foundation en août 2020. La formation se déroule en trois étapes, notamment le Capacity Building Programme, le Skills Development & Vocational Training et le Placement & On-the-Job Training. L’objectif est d’améliorer les aptitudes en communication des participants et de renforcer leur confiance, les amenant ainsi à trouver un emploi rémunéré.

 

Yumilah Govinden, Project Coordinator du projet Aprann, nous explique :

Malgré les défis de 2020, ce que nous avons constaté pendant l’évolution du projet, c’est des jeunes adultes résilients qui ne demandent qu’à avoir une chance dans la vie. Nous sommes contents de constater l’impact du projet et cela touche divers aspects de la vie des bénéficiaires : social, psychologique, financier. Pour 2021, nous voulons faire encore mieux en misant davantage sur leur développement personnel. L’entièreté de la personne est quelque chose de primordial pour nous, c’est le fil d’Ariane de notre action.

Alors que le premier groupe entame la troisième phase du projet, le placement en entreprise, certains ont déjà pris leur envol avec beaucoup de confiance pour lancer leur petit business grâce aux connaissances acquises. L’équipe d’Aprann attend avec impatience l’arrivée de la deuxième cohorte. Beaucoup de projets en perspective pour les nouveaux arrivants, qui pourront compter sur le soutien et l’expérience des anciens.

 

Dans le cadre de ce projet, ENL Foundation commencera prochainement la construction d’un Training Hub à Telfair, dans la Smart City de Moka, afin de former le plus de personnes possible et de les rendre prêtes à l’emploi.