Initié par ENL Foundation en novembre dernier, le projet avicole revêt un caractère essentiellement social. Il vise à permettre aux bénéficiaires de produire des œufs pour leur propre consommation. La vente des surplus est aussi un moyen de générer des revenus.

  • Les salariés d’ENL proposent l’aviculture à des familles touchées par la Covid-19

    Les salariés d’ENL proposent l’aviculture à des familles touchées par la Covid-19

 

Le projet a commencé avec 5 familles de Résidence Ste-Catherine et sera élargi à partir de mars avec 10 autres familles d’Alma et de L’Escalier, qui recevront 8 pondeuses chacune.

 

Mario Radegonde, Head of CSR d’ENL et membre du comité chargé de gérer le #myENL COVID-19 Solidarity Fund nous explique :

 

 

« Cette initiative du #myENL COVID-19 Solidarity Fund est très bien accueillie par les bénéficiaires des régions désavantagées proches des entreprises du groupe ENL. Le projet compte désormais 15 familles. Elles doivent garder un certain nombre d’œufs pour leur propre consommation et être en mesure de toucher des revenus à partir de la vente de tout surplus.

 

Après une année d’activité, le comité effectuera une évaluation pour décider de la marche à suivre. ENL Foundation souhaite cibler encore plus de familles, et favoriser ainsi l'autosuffisance alimentaire et financière du plus grand nombre.