Les conseils d’administration de ENL Land et de Rogers ont émis un communiqué conjoint hier pour rétablir les faits suite aux divers articles de presse et annonces radiophoniques de ces derniers jours

  • Communiqué: l'enquête sur NMH aurait été bouclée sans ENL

    Communiqué: l'enquête sur NMH aurait été bouclée sans ENL

Il en ressort que M. Kriti Taukoordass, à qui la Financial Services Commission (FSC) a confié l'enquête, aurait bouclé ses investigations sans entendre les explications de ENL Land et de Rogers. En effet, leurs représentants n’ont jamais été sollicités pour témoigner.


ENL Land et Rogers, sûres d’avoir agi dans le strict respect des lois et règlements en vigueur, ont favorablement accueilli la mise en place de tout processus à même de mettre un terme aux accusations sans fondement dont elles font l'objet. Elles ont assuré la FSC de leur entière collaboration dans le cadre d’un processus d’enquête juste et équitable.

ENL Land et Rogers affirment :

Il est tout à fait faux de dire que ENL Land, Rogers et leurs représentants auraient refusé de collaborer avec le "special investigator

Celles-ci réservent l’intégralité de leurs droits, y compris celui de prendre toute action nécessaire contre tous ceux qui ont mené une campagne de dénigrement systématique à leur encontre.

Lire le communiqué conjoint émis par ENL Land et Rogers dans son intégralité ici

 

 http://www.enl.mu/media/133132/Communique-ENL-Land-and-Rogers_29-mai-2017.pdf )