Fonds spécialisé dans l'immobilier de bureaux, Oficea démarre avec un portefeuille évalué à Rs 2 milliards. Il a généré Rs 156 millions de revenu locatif l’année dernière et envisage de doubler cette capacité au cours des trois prochaines années.

  • Oficea renforce la capacité d’ENL à générer du cash

    Oficea renforce la capacité d’ENL à générer du cash


La création d’Oficea s’inscrit dans le droit fil de la stratégie business d’ENL, qui compte parmi ses piliers la transformation de terres stratégiques en des actifs capables de générer des revenus pérennes. Lancé officiellement en janvier 2020, ce fonds immobilier est le premier à se spécialiser dans le développement et la gestion de bureaux de haut standing à Maurice.

Les études de marché révèlent une forte demande pour les bureaux de qualité. Celle-ci augmente de plus de 35 000 m² en moyenne chaque année. Oficea se positionne pour y répondre en mettant à contribution la longue expérience et l’expertise avérée du groupe ENL dans la création d’espaces de vie intégrés. Sa signature ? Des bureaux modernes, connectés, respectueux de l’environnement naturel et du bien-être de leurs occupants, situés dans un cadre bien planifié et facile d'accès.  

Avec la création d’Oficea, ENL met l'accent nécessaire sur l’optimisation de son offre de bureaux. En sept ans, le groupe a quintuplé la valeur de son portefeuille à Rs 2 milliards. Le revenu locatif généré a connu une progression tout aussi forte, passant de Rs 9 millions en 2012 à Rs 156 millions l’année dernière. Il s’agit à présent d’accélérer la cadence. L’ambition déclarée est de doubler l'espace disponible avec la construction de quelque 30 000 m² sur les trois prochaines années et par la même occasion, de doubler la part de marché d'Oficea.

Parmi les nouveaux développements prévus figure la construction de quelque 8 000 m², qui démarre sous peu à Vivéa Business Park. Vers le milieu de l’année, plusieurs autres bâtiments seront érigés le long de la Promenade à Telfair, centre-ville en devenir de la smart city de Moka.  Le groupe s’est déjà assuré le soutien d’investisseurs locaux de prestige pour financer cette expansion du portefeuille d’Oficea.

Le business model d’Oficea est semblable à celui d’Ascencia, fonds immobilier spécialisé dans le développement et la gestion de centres commerciaux. Au fil des années, cette filiale d’ENL s’est imposée comme le leader de son marché, générant des revenus supérieurs à Rs 1,3 milliard (contre Rs 293 millions en 2012). La valeur de son portefeuille de centres commerciaux a triplé, passant de Rs 4,4 milliards à Rs 12,4 milliards durant la même période. 

Oficea entend à son tour prendre le leadership du marché des espaces de bureaux, s’appuyant sur ses compétences en property management, asset management et fund management pour proposer une offre complète à sa clientèle.