Le 19 septembre, l’équipe de Moka smart city avait co-organisé une soirée d’information en collaboration avec la Management Company Abax (prochainement Ocorian) en Afrique du Sud.

  • La smart city de Moka présentée aux Sud-Africains

    La smart city de Moka présentée aux Sud-Africains


L’événement, qui se faisait sur invitation,  avait lieu à Johannesbourg avec pour objectif de présenter les raisons d’investir à Maurice, et dans la Smart City de Moka en particulier.

7 personnes ont représenté ENL Property lors de ce déplacement dont notamment Johan Pilot CEO d’ENL Property, Samuel de Gersigny, et Sarah Boulanger entre autres. Environ 140 personnes ont participé à la soirée. Johan Pilot est intervenu sur les projets immobiliers d’ENL et sur la Smart City du groupe et les opportunités offertes aux étrangers à travers le Smart City Scheme. Sarah Boulanger Project Manager à Moka Smart City explique que: 

A travers ces actions, nous visons à développer la notoriété de Maurice et de Moka comme la destination idéale pour investir, déplacer son entreprise ou lancer une nouvelle activité, dans le cadre des nombreuses opportunités offertes par la Smart City. Pour le marché sud-africain, le smart city scheme représente une nouvelle opportunité en ce qui concerne l’immobilier.

En effet, grâce au Smart City Scheme lancé par le gouvernement mauricien en 2015, les étrangers peuvent désormais faire des achats immobiliers en dehors du Property Development Scheme. La smart city de Moka a ensuite été représentée sur le salon immobilier de référence en Afrique,  l’African Property Investment Summit and Expo, à travers un stand et une après-midi de forum dédiée à Maurice, face à une audience spécialisée. Cet événement a eu lieu le 20 et 21 septembre au Sandton Convention Center. Sarah Boulanger poursuit en soutenant: 

Nous avons participé à ce salon avec deux des plus importantes Smart Cities de Maurice. Nous avons gagné énormément en visibilité. De plus, l’expertise mauricienne a été mise en valeur avec une place centrale lors de ce salon. Il est intéressant de constater que le modèle de la smart city attire de nombreux développeurs pour les grandes agglomérations africaines.

Si l’objectif majeur a été atteint lors de ce déplacement, 2019 s’annonce une année charnière pour la smart city de Moka.