ENLG Rs 20.10
  • Search by keywords
  • Search by hashtags
What are you looking for
What are you looking for
#

Brands

May 16, 2020

Heritage Resorts : Près de 1 100 familles en dépendent

Quand l’acteur économique de référence éternue, c’est toute une région qui attrape un gros rhume. L’analogie est particulièrement appropriée en cette période temps de COVID-19 : les difficultés de Heritage Resorts, filiale du groupe hôtelier VLH et principal employeur de la zone de Bel Ombre, replongent tout le sud-ouest de l’île dans une précarité vaincue au prix de 20 ans d’efforts soutenus.

 

Christophe Ramdiane, directeur de Heritage Awali Golf & Spa Resort, cinq-étoiles du groupe VLH situé à Bel Ombre, s’attend à une année entière de vaches maigres. Essayant de se projeter dans l’avenir en dépit de la situation socio-économique volatile occasionnée par le coronavirus, il estime que le secteur hôtelier ne pourra parler de reprise qu’à partir de juillet 2021.
Depuis fin mars, Heritage Awali, comme tous les autres hôtels de l’île, est inactif. L’établissement emploie 400 personnes. Christophe Ramdiane dans un récent entretien de presse. Il salue l’aide du gouvernement pour soutenir l’emploi dit: 

 

C’est autant de familles qui dépendent de l’hôtel. Nous restons positifs pour eux, même si au fond de nous, nous savons qu’il y aura des décisions difficiles à prendre. Nous les protégerons au maximum.

 

La plupart des salariés de Heritage Awali habitent dans un rayon d’une dizaine de kilomètres, soit à Saint-Martin, Bel Ombre, Baie-du-Cap, Chemin-Grenier et Surinam. La région n’abonde pas en opportunités économiques. Avec ses deux hôtels, son golf et ses villas locatives, tous opérés sous l’enseigne Heritage Resorts, VLH y reste l’acteur économique de référence, employant au total près de 1 100 personnes. En compromettant la rentabilité à court terme de ces installations touristiques, c’est tout le littoral sud-ouest que le coronavirus frappe de plein fouet.
Heritage Awali et ses entreprises sœurs à Bel Ombre assument d’ailleurs pleinement leur rôle central auprès de la communauté locale. Ainsi, Les familles les plus démunies ont bénéficié de leur soutien alimentaire avec le concours de Caritas. Dans l’ensemble, quelque 600 kilos de poulet, de canard et de frites surgelées, issus du garde-manger de l’hôtel, ont été distribués à l’occasion de Pâques.
Christophe Ramdiane est bien conscient de la responsabilité qui pèse sur ses épaules et sur celles de ses collègues. Il se dit réconforté par le soutien qu’ont témoigné les clients de l’hôtel. Il note: 

 

J’anime une page Facebook où les clients laissent des commentaires en nous disant qu’ils seront là pour nous soutenir. Ils nous encouragent, même s’il y a aussi chez eux une certaine inquiétude à l’idée de voyager. C’est tout à fait normal.

 

En attendant la reprise, une petite équipe assure l’entretien et la sécurité des lieux. Christophe Ramdiane soutient: 

 

L’essentiel de l’équipe est en télétravail. Nous préparons actuellement notre budget, un exercice complexe rendu encore plus difficile par le manque de visibilité sur le futur. Il nous faudra faire preuve de beaucoup de courage et d’imagination dans les jours à venir.

Read this next
#Brands
June 07, 2024
Moka Smart City triomphe aux Environmental Awards 2024
#Brands
April 15, 2024
Raphaëlle Lamusse : Une vie à 100 à l’heure
#Brands
April 08, 2024
Bénédicte de Comarmond nous parle de la première course d’obstacles ludique d'ENL Property
#Brands
March 27, 2024
Voilà Hotel Bagatelle rouvre ses portes avec une dynamique renouvelée
Follow us on Social Media