Trier et recycler les déchets de façon durable tout en réduisant son empreinte environnementale. Tel est l’objectif que s’est fixé Moka Smart City, développée par le groupe ENL. Moka, ville durable, s’engage à favoriser le tri sélectif avec l’installation de nouvelles poubelles de la marque finlandaise Molok.

  • Moka Smart City met en place un système de tri de déchets

    Moka Smart City met en place un système de tri de déchets

 

Si vous transitez par Moka, vous avez certainement aperçu de nouvelles poubelles en forme de dômes dans les principaux quartiers de la Smart City, qui compte une douzaine de points d’apport. En effet, dans son plan de développement durable, l’économie circulaire est l’un des principaux axes d’action du groupe ENL. C’est dans cet élan que Moka, ville durable, s’engage à encourager le tri des déchets dans la région.

 

Le tri sélectif à la source, que ce soit pour les déchets industriels ou ménagers, est un levier essentiel au développement du recyclage. Jeter nos déchets dans une seule et même poubelle rend le processus de recyclage plus difficile. À l'inverse, les déchets triés et réservés nous permettent d’économiser les ressources naturelles qui risquent de nous manquer demain. À Maurice, seulement 6 % des déchets produits sont recyclés et avec la saturation du centre d’enfouissement de Mare Chicose, il devient important d’agir, souligne Olaf Boullé, Business Development Manager de la Smart City.

 

Afin d’optimiser la collecte, la ville a installé un réseau de points d’apports volontaires. Les 12 contenants destinés au public se trouvent à l’entrée de Vivéa Business Park, devant Synergy à Helvétia, à Telfair (en face de la nouvelle station-service Shell et dans le quartier résidentiel de Courchamps). Les Mokassiens peuvent déposer leurs déchets recyclables dans les trois bacs prévus à cet effet (papier/carton, verre, plastique/aluminium), mais aussi leurs déchets non recyclables dans un quatrième bac afin d’éviter de contaminer les poubelles de tri. Chaque site est muni d’un panneau et d’autocollants explicatifs servant à guider les usagers.

 

Olaf Boullé nous confie :

Nous espérons que ce projet incite de plus en plus de gens à trier leurs déchets, auquel cas de nouveaux sites pourraient voir le jour dans le futur.

 

C’est la marque finlandaise Molok qui a été choisie pour l’élégance de son design et ses nombreuses fonctionnalités. La capacité des contenants permet, d’une part, un tassement plus important des déchets, qui sont compressés par leur propre poids et d’autre part, des collectes moins fréquentes. De plus, ils sont enterrés à 60 %, permettant une économie de place et limitant les odeurs, car les déchets les plus anciens se trouvent au fond, dans la partie fraîche des poubelles. Chaque Molok est équipé d’un capteur IoT (Internet of Things) qui communique son taux de remplissage à Green Ltd afin que l’entreprise puisse optimiser le planning des collectes.

 

Samuel de Gersigny, Directeur général de la Smart City de Moka, nous explique :

Le tri sélectif permet aussi se rendre compte du volume de déchets généré et de la quantité de gaspillage. La réduction globale de nos déchets passe par cette prise de conscience et par la mise à disposition d’outils qui favorisent une économie circulaire.

Bientôt, les usagers pourront eux aussi avoir accès à la localisation et aux taux de remplissage des Molok sur le site web de la ville, moka.mu, où des guides de tri seront disponibles. En attendant, pour découvrir comment bien trier vos déchets, cliquez ici.