L’un des leviers de performance dans le secteur du financement est aujourd’hui le « contactless ». Il rime avec efficience et rapidité, aidant à améliorer l’expérience client.

  • Rogers Capital- l’innovation au service des clients

    Rogers Capital- l’innovation au service des clients

Forte de ses 164 collaborateurs, l’équipe de Rogers Capital Consumer Finance Ltd (RCFL) menée par Marc Ah Ching, Managing Director, et Darshan Baijnath, Head of Consumer Finance, apporte son expertise au secteur très dynamique du crédit à la consommation à Maurice. Dynamique, l’équipe l’est aussi, à voir les nombreuses solutions de financement qu’elle a élaborées durant les derniers mois, dans l’optique d’aider sa clientèle à se remettre de la crise (voir par ailleurs, dans cette même édition). Qu’il s’agisse de credit-bail (leasing), de vente à tempérament (Hire Purchase) ou d’une autre forme de crédit à la consommation, nul n’a été oublié.

Darshan Baijnath explique: 

Nos équipes restent à l’écoute des Mauriciens. La taille de notre portfolio de clients nous permet d’établir une vraie relation avec nos clients et de garder le contact avec eux. Du reste nous avons mis un point d’honneur à le faire durant le confinement. C’est ce qui nous a permis de tâter le pouls des secteurs les plus touchés, et, par extension, de formuler des solutions adaptées à chaque profil type. Pour certains, nous avons étendu la période de remboursement et nous avons créé d’autres formules pour des besoins ponctuels, sans oublier les taux préférentiels pour les salariés du groupe Rogers et ceux d’ENL.

Pour autant, l’entreprise continue de prôner le crédit responsable, se refusant à inciter la clientèle à la surconsommation avec des financements « piège », tels que le « Zéro intérêt » ou le remboursement différé. C’est aussi la raison pour laquelle Rogers Capital-Consumer Finance travaille constamment à affiner les processus de « Know Your Client » : « La précision étant un élément clé, les fiches d’évaluation (scorecards) sont régulièrement étoffées de manière à renforcer le ‘credit assessment’ et le ‘vetting process’ », précise de son côté Simla.

Daby-Sohun, Head of Leasing. L’un des leviers de performance, nous explique dans la foulée le Head of Consumer Finance, est aujourd’hui la technologie, d’autant plus qu’elle aide à améliorer l’expérience client. Incontournables, les outils numériques sont ainsi mis à contribution par l’équipe afin de renforcer le dialogue avec le consommateur « là où il se trouve » – sur les réseaux sociaux, sur les plateformes de téléphonie mobile, sur les sites de vente en ligne, etc. D’où le recours de Rogers Capital-Consumer Finance à la création d’applications mobiles et autres outils digitaux.

Darshan Baijnath annonce: 

Dans les semaines qui viennent, nous comptons proposer une application pour les clients qui auront aussi la possibilité d’accéder à des services plus rapidement, notamment grâce à une structure préétablie. Nous proposerons une ‘Merchant app’ destinée aux magasins partenaires et finalement, nous comptons aussi assurer une présence sur des sites marchands afin d’y proposer des solutions de crédit.

L’avancée du shopping en ligne s’étant accélérée ces derniers mois, Rogers Capital-Consumer Finance se devait de proposer sa solution, sans négliger les circuits de vente traditionnels. L’entreprise continue d’asseoir sa présence aux quatre coins de l’île : elle compte 31 comptoirs propres, 70 comptoirs chez des commerçants partenaires, une cinquantaine de points de paiement et travaille avec quelque 400 détaillants. Outre ces points de paiement dans les magasins ou à la banque, le client a la possibilité de payer sur un portail intégré depuis son ordinateur ou son smartphone. S’adapter aux besoins et aux évolutions du marché, innover sont aujourd’hui des facteurs de différentiation de l’entreprise que Rogers Capital-Consumer Finance a parfaitement assimilés.