Il y a un an, ENL Property lançait Oficea, label de bureaux de grade A idéalement situés au centre de l’île, dans la smart city de Moka. Dans une interview publiée sur le blog de cette filiale du groupe, Johan Pilot, CEO d’ENL Property, jette un regard satisfait sur le travail accompli depuis : « Nous nous sommes progressivement imposés comme une référence sur ce créneau, et ce malgré une période compliquée en raison de la Covid-19 ». Cela s’est d’ailleurs vérifié avec la prolongation de 1 515 m² de baux de bureaux à des locataires existants et la location de 1 250 m² supplémentaires à de nouveaux arrivants, malgré la pandémie.

  • Oficea souffle sa première bougie

    Oficea souffle sa première bougie


Les réussites à ce jour, les chantiers en cours et à venir, l’intégration de l’offre d’Oficea à celle de Moka Smart City, la stratégie d’adaptation aux évolutions dans la consommation d’espaces de bureaux occasionnée par la Covid-19… Johan Pilot évoque ces questions d’actualité et d’autres encore dans cet entretien. En voici quelques points forts :

 

Oficea développe son portefeuille de bureaux en restant très attentive au marché. D’ici à 2023, quelque 20 000 mètres carrés viendront s’ajouter aux 30 000 mètres carrés existants. Ces nouveaux bureaux seront notamment créés à Telfair, le centre-ville de la smart city. Les travaux démarrent cette année.

 

En phase avec les nouvelles tendances, Oficea introduit le concept de « workspitality » pour mieux répondre aux attentes d’une clientèle avisée et exigeante.

 

Le développement d’espaces de travail durables reste prioritaire. Oficea s’inscrit pleinement dans la philosophie de la certification LEED for Neighborhood Development (LEED ND) obtenue par Moka Smart City. Elle compte déjà ENL House, un immeuble certifié ISO 50001 pour son efficience énergétique.

 

Depuis quelques mois, Oficea a introduit sur une base pilote le Building Information Modelling, un outil de modélisation des données qui révolutionne la conception, la construction et l’exploitation des bâtiments et des infrastructures.

 

Lire l’intégralité de l’interview de Johan Pilot ici.