Du 28 juillet au 8 août 2022, Birmingham sera à l’avant-plan de la scène sportive mondiale avec les Jeux du Commonwealth, un événement qui réunit des athlètes du monde entier tous les 4 ans. Cette année, 4 500 participants de 72 nations et territoires s’affronteront dans 19 sports et 8 para-sports sur 15 sites de compétition. Parmi eux, 62 athlètes mauriciens, dont 8 membres du Moka Rangers Sports Club, porteront fièrement les couleurs de leur pays.

  • Jeux du Commonwealth 2022 : Participation de 8 athlètes du Moka Rangers Sports Club

    Jeux du Commonwealth 2022 : Participation de 8 athlètes du Moka Rangers Sports Club

 

Pendant 11 jours riches en action, Birmingham accueillera des athlètes et visiteurs du monde entier pour l’édition 2022 des Jeux du Commonwealth. Cette année, 4 500 représentants de 72 nations et territoires différents seront présents à cette grande manifestation sportive. Ils s’affronteront dans diverses disciplines dont des disciplines aquatiques, le tir à l'arc, l’athlétisme, le badminton, la pétanque, la boxe, le cyclisme, la gymnastique, le hockey, le netball, le rugby à 7, le tir, le squash, le tennis de table, le tennis, l’haltérophilie et la lutte. Parmi les autres activités, il y aura 8 jours de cricket, 8 jours de gymnastique, 7 jours d’athlétisme et un marathon.

 

Pour sa 16e participation aux Jeux du Commonwealth, Maurice sera représentée par 62 athlètes dans 11 disciplines dont l’athlétisme, le para-athlétisme, les sports aquatiques, le badminton, la boxe, le cyclisme, le judo, le tennis de table, le triathlon, la lutte et l’haltérophilie. L’occasion pour l’île Maurice de briller à l’échelle internationale dans divers domaines. Parmi eux, le groupe ENL est fier de compter huit membres du Moka Rangers Sports Club concourant dans 3 disciplines différentes, notamment le triathlon, le cyclisme et la natation.

 

Tessa Ip Hen Cheung, membre du Moka Rangers Sports Club qui concourt en natation, nous confie :

 

Pour ma part, il s’agira de mes premiers Jeux du Commonwealth. J’ai vraiment hâte de participer, de donner mon maximum et de battre mes records personnels, tout en profitant de ces jeux au maximum !

 

Parmi les 7 autres athlètes du club, Gregory Anodin et Bradley Vincent participeront également aux épreuves de natation. Raphaëlle Lamusse, Yannick Lincoln et Aurélie Lincoln représenteront la nation mauricienne dans les différentes épreuves de cyclisme. Et pour finir, Julie Staub, adhérente cycliste, ainsi que Laurent L’Entêté, adhérent natation du club, participeront à l’épreuve de triathlon, qui comporte 750 m de natation, 20 km de vélo et 5 km de course à pied.

 

Pour suivre les différentes épreuves des Jeux, rendez-vous sur le site web officiel Birmingham 2022, mais aussi sur Facebook et Instagram !

Raphaëlle Lamusse, étoile montante du cyclisme féminin

 

ENL soutient aussi la participation d’une de ses salariés, Raphaëlle Lamusse, aux Jeux du Commonwealth. Elle a rejoint le groupe il y a 10 ans et y occupe les fonctions de Brand Manager pour la Smart City de Moka. Passionnée de cyclisme, elle allie avec brio carrière professionnelle et vie sportive. Pari réussi pour la jeune femme, qui s’apprête à représenter le pays et le Moka Rangers Sports Club lors de cette compétition internationale d’envergure.

 

À l’approche de sa participation à l’épreuve de cyclisme, Raphaëlle Lamusse nous explique :

Je reconnais avoir une chance inouïe de pouvoir vivre de tels moments. Participer aux Jeux du Commonwealth et représenter mon pays est mon plus gros objectif. J’ai travaillé très dur et j’ai eu à faire beaucoup de sacrifices pour être qualifiée. J’ai eu un énorme soutien de la part de mon employeur depuis le début de l’année. Pour être honnête, je ne réalise pas encore ce qui nous attend en tant qu’athlète – étant à ma première édition. Le départ approche à grands pas et l’excitation se fait sentir. Je suis dans les derniers préparatifs au niveau de mes entraînements. Je serai alignée sur la course en ligne, qui aura lieu le 7 août. Nous finirons donc notre préparation à Birmingham. J’ai conscience du très haut niveau auquel je ferai face et je reste réaliste quant au résultat attendu. Finir dans le peloton serait exceptionnel pour moi. Je vais avant tout chercher à gagner en expérience en me frottant aux meilleurs mondiaux.