Autonomiser la nouvelle génération d’entrepreneurs mauriciens à travers des programmes d’incubation et contribuer à la mise en place d’un écosystème national en faveur de start-up innovantes. C’est dans cette optique que le groupe ENL a créé la Turbine, l’incubateur d'entreprises et accélérateur de start-up qui a fêté ses cinq ans d’opération le 16 novembre 2022.

  • La Turbine : 5 années au service de l’entrepreneuriat et de l’innovation

    La Turbine : 5 années au service de l’entrepreneuriat et de l’innovation

 

La Turbine a lancé ses premiers programmes d’incubation en 2017. Elle s’est engagée depuis à construire un environnement qui favorise l’innovation et permet aux start-up et porteurs de projets d’accéder aux services et facilités requis afin d’avancer et de réussir sur la scène entrepreneuriale mauricienne. Ainsi, à l’occasion de ses cinq ans d’opération célébrés le 16 novembre 2022, l’incubateur et accélérateur d’entreprises du groupe ENL a réuni ses partenaires à Workshop 17, à Moka, pour faire le point sur le chemin parcouru et les progrès accomplis.

 

En fervent promoteur du partenariat privé-public, ENL met sa culture entrepreneuriale au service du développement de nouveaux relais de croissance du pays. En un peu plus de 5 ans, le groupe s’est imposé, à travers la Turbine, en tant que référence nationale en matière d’incubation de start-up. La Turbine a reçu et évalué 1 000 idées d’entreprises, a accueilli 150 aspirants entrepreneurs au sein de ses programmes de préincubation et a incubé 30 entreprises qui sont aujourd’hui des acteurs économiques à part entière.

 

Intervenant à cette occasion, Hector Espitalier-Noël, le CEO du groupe ENL, devait déclarer :

Nous ne sommes qu’au début de notre mission de créer un environnement favorable aux start-up. Le chemin à parcourir reste long. De Stockholm à Singapour, tout ceux qui se sont engagés dans cette voie vous diront que créer un écosystème entrepreneurial innovant et fécond prend du temps. Pour ma part, je reste un optimiste et je constate que grâce à la proactivité des acteurs du public et du privé, nous avons aujourd’hui de vrais piliers sur lesquels construire l’avenir.

 

Outre le CEO d’ENL, étaient aussi présents lors de cette rencontre sous le thème de l’entrepreneuriat et de l’innovation, l’honorable Renganaden Padayachy, ministre des Finances, de la Planification économique et du Développement, Diane Maigrot, directrice générale de la Turbine, Cédric Cunsamy, fondateur de PartyApp – une start-up incubée à la Turbine, Martine de Fleuriot, directrice d’ENSAfrica et Philippe Hardy, représentant de Seed Capital.

 

Afin de continuer à impacter positivement l’écosystème économique mauricien, la Turbine se dote de deux nouveaux partenaires stratégiques : Seed Capital, une structure d’investissement pour financer les start-up incubées et accélérées, ainsi qu’ENS Africa et Asterism, un service d’assistance secrétariat et juridique. L’incubateur a également procédé au renouvellement de son partenariat avec la MCB et au lancement du programme Scale Up.