Rogers Foundation a lancé une plateforme en ligne, Bel Ombre Pedia, dédiée à la faune et la flore de la région.

  • Une encyclopédie sur le patrimoine culturel et naturel de Bel Ombre en ligne

    Une encyclopédie sur le patrimoine culturel et naturel de Bel Ombre en ligne

Cette année, la Journée mondiale de l’environnement met à l’honneur la biodiversité et tire la sonnette d’alarme sur l’urgence d’agir pour la préserver. Maurice, hotspot de biodiversité, reconnu pour abriter de nombreuses espèces endémiques, a pour responsabilité de sauvegarder et de valoriser ses ressources naturelles.

C’est dans cette optique que la Rogers Foundation, qui travaille depuis de nombreuses années déjà à promouvoir le développement durable et respectueux de l’environnement, notamment à Bel Ombre, a élargi sa démarche de vulgarisation. Elle a lancé le vendredi 5 juin une plateforme en ligne, Bel Ombre Pedia, dédiée à la diffusion de fiches d’information sur la faune et la flore, de même que sur l’histoire et la culture de ce territoire unique.

La région de Bel Ombre est en effet l’un des derniers vestiges de la biodiversité exceptionnelle de Maurice. De « la crête aux récifs » (from Ridge to Reef), les écosystèmes maintiennent un équilibre vital et indispensable aux populations humaines. En 2017, dans le cadre de son programme « Respect Our Coast », la Rogers Foundation, en partenariat avec un pool de scientifiques travaillant sous la responsabilité de l’organisation non gouvernementale Reef Conservation, a donc lancé une étude pour répertorier les diverses espèces végétales et animales peuplant les différents habitats de la région de Bel Ombre. Leur objectif était de comprendre l’interaction des différentes espèces animales et des plantes afin de rassembler des connaissances sur les écosystèmes de la région.

L’action de Reef Conservation reposant sur les principaux piliers de sensibilisation, d’éducation, de formation, de recherche et de préservation, la Rogers Foundation a choisi de valoriser et de partager avec le grand public cette somme de connaissance. Ainsi naissait Bel Ombre Pedia, construite sur le modèle encyclopédique, qui tend à la diffusion du savoir. Belinda Vacher, Chief Projects and Sustainability Executive de Rogers fait remarquer: 

« Notre projet pour Bel Ombre est de l’inscrire dans la durée, de préserver cette région et ses atouts pour les générations futures. Qui dit préservation, dit aussi transmission du savoir. Bel Ombre Pedia, construit sur le modèle d’un Wikipedia aux accents écologiques, et destinés aux générations à venir, permettra ainsi à Bel Ombre de se projeter dans le futur et de marquer son engagement dans le développement du durable.

La plateforme bilingue rassemble plus de 400 fiches d’information sur la faune et la flore qui peuplent la montagne, les rivières, la mangrove, le lagon, les côtes ou les récifs, dans la périphérie de Bel Ombre. Les fiches décrivent de manière exhaustive chaque espèce et apportent des précisions sur son habitat, son statut de conservation sur la liste de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, et nous apportent au travers une anecdote intitulée « Le saviez-vous » une information inédite. On y apprend, par exemple, que l’espèce des pigeons roses (Pigeon des Mares) ne comptait plus que dix individus 1990 !

Quarante-quatre autres fiches remontent le fil de l’histoire de la région et nous rappellent le rôle endossé par d’illustres personnalités, tel Charles Telfair, qui, de son vivant, a contribué à inscrire la région dans l’Histoire. D’autres personnalités comme Bernardin de Saint-Pierre, l’auteur de Paul et Virginie, y ont d’ailleurs séjourné.

Ainsi grâce à la navigation au gré des pages de Bel Ombre Pedia, la Rogers Foundation propose au public de s’immerger dans ce territoire unique de Bel Ombre et d’explorer sa richesse naturelle. Elle espère donner une portée plus large à son œuvre de sensibilisation, d’autant plus que la riche biodiversité de cette région – et de Maurice – a été sévèrement compromise par l’apport important de végétaux et d’animaux exotiques au fil des vagues de développement liées au peuplement de l'île. Tant et si bien que cette biodiversité demande aujourd’hui à être sauvegardée et valorisée.

La plateforme est hébergée sur le site web d’Heritage Bel Ombre où se dévoilent les nombreux atouts d’un domaine auquel elle doit son nom.