À la veille de la levée partielle du confinement ce mercredi 31 mars 2021 à 20h, un salarié sur trois d’ENL et de Rogers était vacciné contre la Covid-19. Un constat qui amène les dirigeants des deux entités à insister sur l’importance d’accélérer le processus.

  • Les dirigeants du groupe ENL prônent la vaccination

    Les dirigeants du groupe ENL prônent la vaccination

 

Le rythme de la vaccination contre la Covid-19 doit s’accélérer afin que les Mauriciens puissent retrouver leurs habitudes, et le pays l’immunité collective, dans les plus brefs délais. L’économie nationale pourra alors redémarrer et Maurice pourra entamer sa sortie de la crise dans laquelle la pandémie du nouveau coronavirus l’a précipité depuis un an. Se faire vacciner est non seulement la meilleure façon de se protéger ainsi que les siens, c’est aussi un acte patriotique, souligne Philippe Espitalier-Noël, CEO de Rogers, dans un message vidéo adressé aux salariés du groupe et aux Mauriciens en général.

Le patron de la plus importante filiale d’ENL affirme :

Grâce au vaccin, nous ne sommes plus désarmés face au virus et nous pouvons désormais renforcer nos défenses pour nous protéger ainsi que ceux qui nous entourent. Il s’agit de préserver la santé de nos proches, d’agir en tant que citoyens pour empêcher la propagation du virus sur le territoire mauricien, et de contribuer à l’immunité locale qui permettrait de rouvrir nos frontières.

 

Il prend ainsi le relais d’Hector Espitalier-Noël, CEO du groupe ENL, qui ne cesse d’appeler à un redoublement d’efforts pour encourager et faciliter la vaccination au sein du groupe. La vaccination permettra ainsi aux Mauriciens de reprendre une vie normale et de retourner au travail tout en se protégeant au mieux.

 

Le CEO du groupe ENL faisait ressortir dans un récent message aux dirigeants du groupe :

Nous restons convaincus que la vaccination est à ce jour la seule réponse pratique et durable que nous puissions apporter à la pandémie

 

ENL et ses filiales ont mis en place toute une structure pour faciliter la vaccination des équipes. C’est un choix personnel respecté et ceux qui y consentent sont accompagnés notamment dans la prise de rendez-vous et le transport. Les entreprises prennent aussi à leur charge les frais de vaccination dans des hôpitaux privés lorsque c’est applicable. En un peu plus de deux semaines, quelque 30 % des 2 119 salariés d'ENL et 34 % des 4 080 employés de Rogers se sont déjà fait vacciner.

 

Les centres de vaccination privés étant en rupture de stock, le groupe encourage ses équipes à se diriger vers les établissements publics. ENL Corporate Services facilite le processus en regroupant les demandes de rendez-vous de chaque filiale avant de les canaliser vers l’Economic Development Board.

 

Pour rappel, Maurice comptait 323 cas actifs de Covid-19 au 31 mars et 53 personnes sont considérées comme étant guéries, selon des sources officielles. Plus de 100 000 personnes se sont déjà fait vacciner et le ministère de la Santé espère que 62 % de la population aura reçu les doses voulues d’ici à août 2021.