ENL s’attend à une nette amélioration de ses résultats financiers cette année, fondant son optimisme sur sa bonne performance durant la première moitié de l'exercice financier et sur son dynamisme entrepreneurial soutenu.

  • Performance financière : L’optimisme est de mise

    Performance financière : L’optimisme est de mise

Par rapport au premier semestre du précédent exercice financier, le groupe ENL avait amélioré son chiffre d’affaires de 9 % à Rs 8,7 milliards au 31 décembre 2019. C'est essentiellement le résultat des bonnes performances réalisées dans les pôles commerce & industrie ainsi qu'immobilier et hôtellerie du groupe. Le bénéfice d'exploitation ainsi que le bénéfice après impôts sont quant à eux comparables à ceux de l’année précédente.

 

Axess, concessionnaire multi-marques de véhicules neufs, demeure le principal moteur du segment commerce & industrie d’ENL, avec des résultats améliorés et une part du marché en nette augmentation. De meilleures ventes dans tous les segments du marché des véhicules neufs ont permis à Axess de se tailler une part de 22,1 % au niveau national contre 18,7 % durant la même période l'an dernier. Les véhicules lourds ont également contribué à l'amélioration du chiffre d’affaires du concessionnaire.

La performance du segment immobilier du groupe reste proche de celle de l’année précédente si l’on exclut les Rs 70 millions de bénéfices générés par la vente d’une filiale en 2018. La bonne performance des centres commerciaux et de meilleures ventes d’appartements continuent à en être les principaux moteurs.

La bonne performance de Veranda Leisure & Hospitality et les résultats améliorés de New Mauritius Hotels (NMH) ont nettement bénéficié au segment hôtellerie. NMH a connu une hausse de ses bénéfices à la suite de la restructuration de ses activités, avec la séparation de ses activités hôtelières et immobilières en deux pôles distincts. Cette restructuration a permis à NMH de se concentrer sur ses activités hôtelières et cette nouvelle orientation a permis une meilleure profitabilité.

ENL reste résolument engagé dans une dynamique de croissance. Il a déjà finalisé une injection de capitaux propres avoisinant Rs 3,5 milliards par des investisseurs institutionnels dans Moka Smart City et dans Oficea, le fonds immobilier spécialisé en bureaux du groupe. Cet apport de capitaux permettra à ENL de construire les différents aménagements et infrastructures de cette ville intelligente en devenir tout en accélérant la mise en oeuvre de divers projets qui transformeront la région en un espace de vie dynamique. Il est à noter que le transfert de 534 arpents à Moka Smart City pour la construction de la deuxième phase de la ville est en cours d’achèvement.

Pour ce qui est des activités sucrières du groupe, on s’attend à une amélioration de la situation dans le sillage de l’étude entreprise par la Banque mondiale. ENL est convaincu que des mesures appropriées suivront afin d’assurer la pérennité de cette industrie.   

Lien utile 

Plus d’info sur www.enl.mu