Ascencia se lance dans l'« upcycling » en offrant des sacs recyclés à des jeunes de quatre régions défavorisées.

  • Ascencia offre 60 sacs recyclés à des jeunes

    Ascencia offre 60 sacs recyclés à des jeunes


Dans le cadre de la campagne INI’Vert, les différents malls d'Ascencia ont récemment distribué des sacs confectionnés à partir de matériaux recyclés à des enfants de cité Sainte-Catherine, Telfair, Railway et Pailles. Cette initiative a été menée en collaboration avec ENL Foundation.

Au total, 60 enfants venant de régions démunies ont reçu ces sacs. Jean-Paul Hennequin, CSR Coordinator d'ENL Foundation, confie : 

Nous avons été approchés par les équipes d’Ascencia pour la distribution de ces cartables fabriqués à partir de matériaux de panneaux publicitaires. Au niveau de la fondation, nous avons tout de suite adhéré à l'idée.


Selon lui, cette initiative à deux objectifs très clairs. Le premier concerne évidemment l’environnement en donnant une seconde vie à ces matériaux et le deuxième est d’offrir un sac écologique et tendance à ceux qui sont dans le besoin.

Il poursuit :

Plus écologique encore que le recyclage, l’« upcycling » consiste à récupérer de vieux matériaux pour en faire des produits de meilleure qualité. La différence avec le recyclage est donc la valeur ajoutée à l’objet créé et la revalorisation des matériaux. En donnant une nouvelle vie à des objets que l’on pensait bons pour la poubelle, on réduit également ses déchets tout en réalisant des économies.

Pour Jean-Paul Hennequin, l’« upcycling » permet d’obtenir des créations personnalisées, tendance et uniques, en plus d’être écologiques et durables. En ce qui concerne la distribution, chaque mall était en charge d’une région. Ainsi, Kendra était présent à cité Sainte-Catherine pour la remise de 20 sacs alors que Riche Terre Mall s’occupait d'enfants de la région de Pailles. Outre les 20 sacs, Bagatelle Mall et Phoenix Mall ont offert 20 bouteilles fabriquées à partir de matériaux recyclés à des enfants de Telfair et Railway respectivement.

 

Vous aussi, vous avez probablement des objets usagés qui traînent chez vous. Alors, qu'attendez-vous pour faire le bon geste ?