À l’issue du concours lancé par ENL Foundation, le logo proposé par l’équipe de Pailles a finalement été choisi pour représenter le projet Leave No One Behind.

  • Le projet Leave No One Behind a son logo

    Le projet Leave No One Behind a son logo

Leave No One Behind, initiative conjointe d’ENL Foundation et de l’Union européenne, a un nouveau logo. Un concours avait été organisé après une première session de travail en février, qui avait vu naître le slogan « Avanse, fonse ansam», cocréé par plusieurs bénéficiaires du projet. Des jeunes des régions d’Alma, de cité Sainte-Catherine, de cité Telfair, de Pailles et de L’Escalier, entre autres, avaient été invités à proposer un logo pour incarner le projet.

Le comité chargé d'évaluer les visuels, composé de représentants d’ENL Foundation, de l’Union européenne et d’un graphiste, a eu du pain sur la planche. Les différentes propositions étaient d’un très bon niveau et puisqu'il faut un gagnant à tout concours, le logo présenté par l’équipe de Pailles a finalement été choisi. Jean-Paul Hennequin, CSR Coordinator d'ENL Foundation, affirme : 

Le concours a eu beaucoup de succès auprès des jeunes. Nous avons choisi cette formule parce que nous voulons que le projet Leave No One Behind soit le plus inclusif possible. Au final, cette initiative est réalisée par la communauté pour la communauté. ENL Foundation se veut juste un accompagnateur.

Pour rappel, Leave No One Behind est un programme de développement social financé à hauteur de Rs 15 millions par l'Union européenne. Il regroupe quatre initiatives, à savoir un Capacity-Building Programme, le Backyard Gardening, l’Integrated Sustainable Community Mixed-Farming et des Economic Sustainable Incubators. Les communautés qui en bénéficieront sont celles de cité Telfair, d'Alma, de cité Sainte-Catherine et de L’Escalier, ainsi que de la région de St-Pierre/Moka en général.

Le programme comptera 275 bénéficiaires directs et touchera environ 1 875 autres personnes indirectement. L’objectif premier est de combattre la pauvreté à travers l'encadrement et le coaching de personnes à faible revenu et vulnérables afin d'assurer leur indépendance économique et de leur permettre de mener une vie décente.